La sortie des patrons Deer and Doe est toujours un événement dans la blogo couture... les teasings sont faits habilement, les mannequins sont des couturières comme vous et moi, ce qui fait que l'on s'identifie facilement. Et les modèles, un brin rétro, ont toujours un petit truc en plus...

Toutefois, lors de la sortie de la dernière collection, je n'ai eu aucun coup de coeur. Le trench: bof pas pour moi... le top: mouais, un peu simple... la jupe/short: euh non merci, ça va me grossir... voilà tout ce que je me suis dit, et de coup j'ai été un peu déçue.

Mais comme on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis... en voyant de jolies versions fleurirent ici et là, j'ai changé d'avis sur Goji, la jupe ou short selon son humeur. Je l'ai trouvé parfaite. Exactement la petite jupe que je cherchais depuis longtemps. J'ai tout de même remarqué que ce n'est pas le modèle le plus cousu jusque là...

C'est donc tout naturellement devenu mon projet de mars de ma garde-robe capsule 2017. Petite apartée : vous pouvez remarquer que depuis janvier, je n'ai respecté aucune de mes prévisions. Voilà pourquoi il m'est difficle de me projeter sur 1 an en couture... entre les goûts et les humeurs qui changent, la sortie de nouveaux patrons, le temps dont on dispose... bref, je ne sais même pas de quoi sera faite la semaine prochaine alors 1 an !!! Enfin bref, place à ma Goji !

P1090156

Modèle: Goji de Deer and Doe

Tissu: crêpe noir de chez Rascol, doublure des poches en tissu Bye Bye Birdie noir de l'atelier Brunette (pas pris en photo oops), oeillets argentés Prym

 

P1090168

 

P1090163

Je n'ai rencontré aucune difficulté, mais vraiment aucune, à sa réalisation. J'ai suivi les instructions à la lettre, le peu de fois où je les ai regardées, car n'étant pas un modèle à la diffculté élevée, les couturières aguerries peuvent s'en sortir sans lire les explications.

Le résultat est à la hauteur du dessin technique. Aucune surprise, c'est du Deer and Doe, tout s'assemble à la perfection !

P1090154

P1090167

Je n'ai effectué que deux modifications. La première étant que je ne voyais pas l'intéret d'une parmenture à la place de l'ourlet, je ne l'ai donc pas mise; la seconde est que j'ai mis des oeillets pour passer le lien de serrage. Mes essais de réglages des boutonnières se sont déroulés sans encombre sur mes chutes de tissus, mais impossible de faire avancer mon aiguille sur la ceinture. La machine faisait du sur-place. Etant donné que je n'avais pas envie de bousiller tout mon travail, j'ai choisi les oeillets après 3 tentatives de boutonnières. Le lien les cache bien, donc cela ne me choque pas.

P1090161

P1090166

Ce que j'en pense une fois testée et portée en soirée (avec repas copieux qui plus est): le confort est incroyable. Je dois l'avouer, ce n'est évidemment pas le vêtement qui m'amincit le plus mais je m'en contre-balance car j'adore mon short-jupe. Il est plutôt court donc féminin mais ne présente pas les inconvénients de la jupe qui s'envole au moindre coup de vent (et ça, dans la région toulousaine, ce n'est pas négligeable). Mes hanches sont bien habillées et ma taille reste mise en valeur (autant jouer avec ses atouts hein?!)

Projet de mars validé !!!

Enregistrer