Nouveau billet de la série "j'ai passé l'hiverà tricoter"... Aujourd'hui, je vous parle d'un pull fini en mars 2016.

Il s'agit de Benjamin, pull à basque d'Aurélie Tixier alias une Poule à petits pas. C'est la troisième fois que je tricote un de ses modèles, les précédents furent les pulls Joseph que j'ai rapidement défait car je m'ennuyais à mourir en le faisant - FAIL - et Claude pour lequel je me suis tout autant ennuyée mais que j'ai fini, et dont le résultat fut une cata sur moi. J'ai donc tenté de le défaire mais la laine utilisée (Brushed alpaca silk) m'en empêcha et ce fut un désastre. Il finit donc à la poubelle... RE-FAIL !

Cette fois-ci, j'ai terminé mon pull mais je vais être honnête... encore une fois, je n'ai pas eu beaucoup de fun en le faisant. Que du jersey, zéro ajustement (seulement 3 petites augmentations aux aisselles qui brisent la monotonie). Et pourtant le résultat est là et j'en suis ravie.

PicsArt_01-10-03

PicsArt_01-10-03

Modèle: Benjamin de la Poule, taille L tricotée en aiguilles 4,5

Laine: Phildar Parthenon 225 et Kild silk de chez Drops (coloris 17, rose foncé)

PicsArt_01-10-03

PicsArt_01-10-03

Après avoir fini et bloqué le pull, je l'ai trouvé trop court. Je l'ai donc rallongé selon cette méthode (découverte grâce à By Sandra's hand). Oui, il ne faut pas avoir peur de tout saccager car il faut couper la laine, mais tout s'est bien passé pour moi. Seulement, après avoir rallongé le corps, j'ai mis des mois à recoudre la basque (grosse flemme qui peut s'expliquer par la monotonie dont je frôlais l'overdose). Je ne l'ai cousue que ce mois-ci et, franchement je me mords les doigts de ne pas l'avoir fait avant. Ce pull est un de mes chouchous !

PicsArt_01-10-03

Au final, je l'avais peu porté (une seule fois pour être honnête), car dans mes souvenirs il tenait trop chaud et il me serrait au niveau des aisselles. Mais que nenni et, une fois rallongé, il est parfait !

PicsArt_01-10-03

Bref, j'ai bien fait de me faire violence et peut-être que je le retenterai car j'aime vraiment sa forme, mais pas tout de suite...