Retour en couture en fanfare... Ta ta daaaaaaa... bon, soyons sérieux 5 minutes !

Comme en témoigne le côté pas du tout fashion victime de ce blog, j'ai la fâcheuse habitude de coudre de nouveaux patrons des plombes après leur sortie. J'ai en exemple la jupe Rosarí de Pauline y Alice cousue des mois après, ou encore nombres de patrons auxquels je n'ai pas encore touché. Le Trop top femme d'Ivanne Soufflet n'a pas fait exception. Imprimé depuis des lustres, je ne l'avais pas encore cousu, pas même une toile. Il faut dire que quand j'ai vu les dizaines de pages d'explications, j'ai pris peur et j'ai tout rangé, le temps de digérer la chose. Et puis, je l'ai oublié... je voyais bien les jolies réalisations ici et là mais rien de suffisant pour me motiver à ressortir le patron.

Mais ça c'était avant.. "avant quoi? " me direz-vous. Avant d'admirer la magnifique combinaison que Sandra s'était faite à partir du patron. 

Les combinaisons, j'adore ça... sur les autres ! Il faut dire qu'avec ma silhouette en bouteille de Perrier, j'avais des a-priori sur le fit sur moi. J'ai tout de même eu envie de tenter, d'autant plus qu'elle a gentiment et magnifiquement mis à notre disposition un tuto pour réaliser le Trop top version boutonnée devant et les explications pour réaliser la combinaison.

En bon mouton, et sans originalité aucune, j'ai purement copié sa combi: le tissu, une viscose noire de chez Rascol commandée d'après ses conseils, les boutons bronzes que j'avais en stock... pourquoi changer quoi que ce soit alors que j'étais en admiration devant l'original ? La seule différence est que je n'ai pas mis de lien à la taille et  seulement un élastique. 

Et voilà ce que ça donne...

P1080885

Modèles :

  1. Trop top femme de Ivanne Soufflet taille 42 avec modifications d'après le tuto de Sandra. 
  2. Pantalon Burda taille 40 sans modification, raccourci de quelques centimètres. 

Tissu : viscose noire de chez Rascol, biais froufrou, boutons pression Cam bronze

P1080879

P1080883

Pour le pantalon, j'ai choisi le animal print trousers 102A de Burda 07/2011. J'avais acheté ce modèle à mes débuts en couture en 2011 ou 2012, et il attendait lui aussi d'être cousu. Mes quelques déboires avec Burda m'avait refroidie et je l'avais laissé de côté, comme d'hab quoi...

Connaissant un peu Burda maintenant, j'ai choisi une taille en dessous de la mienne et cela convient bien dans la mesure où le pantalon tombe un peu, comprenez par là qu'il a l'entrejambe un peu basse. J'ai fait les poches d'une façon peu orthodoxe... je n'avais pas assez de tissu pour faire les poches et les fonds de poches, j'ai donc bordé l'arrondi des poches de biais et cousu les poches directement sur la jambe du pantalon. C'était la méthode utilisée pour la robe Princess Castle de mademoiselle J, et ça fait bien l'affaire vu qu'elles ne sont là que pour la déco et que je ne m'en servirai pas vraiment, à part pour poser...

P1080886

P1080881

J'ai choisi le 42 pour le Trop top sans avoir fait de toile avant - bouh c'est pas bien, et j'aime bien le danger - et j'ai eu quelques frayeurs au premiers essayages au niveau des emmanchures qui serraient un peu. J'ai donc réduit les marges de couture et cela convient. Par contre, je modifierai cet endroit pour une prochaine couture. Je n'ai pas non plus mis les bandes d'emmanchures par manque de tissu. Et j'ai fini l'encolure avec une bande de propreté froufrou...

P1080893

Je trouve également les poches très grandes, si je devais refaire la pantalon, je remonterai la courbe des poches pour les réduire en hauteur. On voit sur les photos que mes mains sont positionnées assez bas.

P1080880

Mis à part ces petits détails que je suis peut-être la seule à voir, je suis totalement fan de ma combinaison, même si ça ne se voit pas sur les photos... Le sourire c'est cadeau !!! Je sais pas pourquoi je fais cette tronche, je vais bien je vous assure... sans doute le fait d'être seule à prendre les photos...

A bientôt !