"Y m'a filé une beigne, j'lui ai filé une mandale
Y m'a filé une châtaigne, j'lui ai filé mon futal………"

Renaud, "Laisse béton"

 

Alors celui-là, je suis certaine de ne le donner à personne : JE ME LE GARDE ! Oui, c'est mon premier pantalon, et même s'il n'est pas parfait, j'en suis contente alors, bas les pattes.

L'histoire commence avec l'envie de se coudre un pantalon - pas de besoin particulier, mais juste une envie… Et avec le pantalon Gilbert de la République du Chiffon que je trouve superbe, mais en voyant les versions de Clothilde et de Julie, et ayant une morphologie semblable, je me suis définitivement dit que ce patron n'était pas fait pour moi… J'en ai donc cherché un autre…

J'ai alors feuilleté mes quelques Burda, trouvé un joli patron sur leur site (que je ferai peut-être un jour) mais les retaillages systématiques de leurs modèles me freinent toujours un peu.

Et puis il y a eu Juliette qui vidait son armoire à tissus (pour mieux la re-remplir?!!) : je lui ai acheté un très joli coupon de tissu à tailleur, extensible, donc parfait pour un pantalon… Et - chance ! - quelques jours plus tard sortait le dernier Ottobre pour femmes dans lequel il y a un pantalon style slim. J'ai eu le coup de coeur et ai choisi ce modèle - malgré mes aheum rondeurs

P1060316

Modèle : pantalon fuseau "Stretch & Flattering", T.42 (nécessite un tissu extensible car se porte près du corps)

Tissus : tissu polyester (je pense) extensible et très léger, tons grisés à chevrons

J'ai toujours un peu peur lorsque je couds un vêtement pour le bas du corps… peur que ça soit trop petit aux hanches et aux cuisses, tout en étant trop grand à la taille - chose qui m'arrive très souvent, même dans le prêt-à-porter. Voilà pourquoi je n'en avais pas fait jusqu'à présent. Alors, pour le coup, je me suis ultra appliquée.

Pour être certaine de rentrer dedans, j'ai ajouté 1,5 cm de marges de couture partout. Je n'ai pas fait de toile, mais avant de tout assembler, j'ai faufilé toutes les pièces du pantalon ensemble pour voir s'il m'irait… chose que j'ai bien fait de faire, cela m'a permis de rectifier le tir et de réduire de 4 cm à la taille.

P1060318

La couture a été facile… j'ai quand même eu quelques frayeurs avec ma fermeture éclair : impossible de poser une fermeture invisible. Allez savoir pourquoi… ce n'était pas ma première et pourtant impossible de la dompter avec ce tissu. J'ai donc fini par choisir cette méthode. La fermeture est donc semi-invisible…

P1060320

J'ai ajouté les fausses poches du short Châtaigne (Deer and Doe)… elles sont doublées en plumetis noir.

P1060321

P1060324

Mais une fois monté, le pantalon baillait à l'entrejambe. Grrrr - il fallait bien quelque chose pour me contrarier ! J'ai retaillé l'entrejambe en enlevant 2 cm en profondeur… Le mieux aurait été de corriger le patron et de réduite la hauteur de la fourche devant et dos (technique ici, très bien expliquée); chose que je ferai pour une prochaine version.

Au final, voilà un pantalon très agréable à porter grâce au tissu doux et extensible mais un chouille trop grand, peut-être est-ce aussi dû au tissu qui se détend un petit peu une fois porté. Il ne faut pas non plus regarder les finitions de trop près car elles ne sont pas parfaites (loin de là même, c'est un peu le carnage par endroit), mais je l'aime bien ce pantalon… et il a trouvé une bonne place dans mon dressing !