Etape 10 : San Francisco

La dernière étape de notre périple nous entraîne à San Francisco… La ville du Golden Gate, d'Alcatraz, des maison victoriennes, des cable cars… Ville de revendication, de tolérance et emblématique de la cause homosexuelle ! Bref, vous comprendrez, j'avais hâte d'y aller.

On arrive à San Francisco par le Bay Bridge, non moins spectaculaire que le Golden Gate… il est midi, c'est l'heure de pointe; il y a donc beaucoup (beaucoup) de monde. Dans cet enchevêtrement de voitures, on laisse passer un pauvre malheureux en Mustang bleue… pour nous remercier, il nous paiera le péage du pont : quelle bonne surprise ! Ils sont quand même sympas ces ricains, c'est pas en France qu'on verrait ça…

San Francisco est faite de rues à sens uniques, quel bazar pour conduire. On avait donc décidé de rendre notre voiture 3 jours plus tôt et d'utiliser les transports en commun, et on a bien fait. Le garage se situant face à l'hôtel, c'est facile et rapide.

Maintenant, on part se balader… Direction Union Square (quartier des boutiques chicos) et le Visitor center pour acheter notre Muni Pass (qui nous donne accès illimité aux transports en commun pendant 3 jours). On en profite pour faire les jolies boutiques… mais on n'ose pas rentrer chez Hermès, Vuitton et consort…

8

10

Passage obligé à Chinatown avec sa magnifique porte ! Ici, on change de monde. Tout est traduit en chinois: arrêt de bus, journaux, boutiques, tout !

13

151

152

Le soir, fatigués par la route et notre après-midi (sans parler de l'accumulation des 15 jours passés), on mange juste à côté de l'hôtel dans un Lori's Diner… depuis le temps que je réclamais, Mossieur cède…

32

Le lendemain matin, 2e jour à Frisco… Plusieurs semaines avant le départ, j'avais réservé via internet une visite INCONTOURNABLE : l'île d'Alcatraz ! 8h: direction le Pier 33 pour prendre le bateau pour le early bird (première visite de la journée, donc moins surpeuplée). A peine arrivés sur l'île, notre sang se glace… il y a ici une ambiance difficile à décrire. L'audio tour est en français et nous emmène dans presque toutes les pièces de la prison.

39

42

63

74

103

Ça rappelle quelque chose aux cinéphiles??!!

117

DSC_0121

A 11h30, on quitte l'île et on va au Pier 39, big centre commercial sur les quais… là, l'attraction principale (à part les nombreuses boutiques et restaurants) sont les lions de mer qui se sont rassemblés après un tremblement de terre en 1990.

125

82

On n'imagine pas comme ça, mais ça fait un bruit terrible ces bestioles…

87

La ligne F (tramway historique, en vert à gauche) utilise des vieilles machines rénovées venant du monde entier…

11

L'après-midi, on décide de faire un tour en cable car. Ces tramways à traction par câble sont les derniers au monde à être opérationnels en permanence. C'est un moyen de transport utile, mais aussi une vraie attraction à touristes ; la preuvre les 50 m et 1h de queue à faire ! Mais c'est sensationnel !

On descend à Lombard Street, célèbre rue en épingles à cheveux… elle a été modifiée ainsi car la pente à plus de 30% était - hum- dangereuse… Les rues en pente, on en verra, mais celle-là est quand même exceptionnel et fait bien travailler les cuisses quand on la remonte…

17

19

25

La fin d'après-midi est consacrée à deux bijoux de San Francisco: le Presidio, immense parc, et le Golden Gate Bridge.

33

Palace of fine arts au Presidio

36

Vue sur Alcatraz depuis la Golden Gate Promenade

47

Cet après-midi là, on a du faire près de 6 km (aller-rteour) pour se rendre jusqu'au pied du pont… avec en face un vent qui nous empéchait d'avancer. Le soir, on s'est endormi comme des bébés !

Pas de réveil en ce 3e jour, on décide de prendre notre temps; mince on récupère ! On partira doucement vers Haight Ashbury, quartier hippie où fleurissent les maisons victoriennes.

51

Les painted ladies qui ont survécu au tremblement de terre et au grand incendie de 1906…
Rappelez-vous le générique de "la fête à la maison" !

63

Toute la matinée, on se balade dans les rues, à la découverte de maisons, de lieux et d'ambiance… On arrive enfin à Castro, quartier gay de la ville.

70

76

La maison bleue de Maxime Le Forestier

 98

On finit la journée sur les quais au Fisherman's Wharf (quartier des pêcheurs) avec la visite de vieux bâteaux restaurés.

Le 4e jour est aussi le jour du départ… on passera une partie de la matinée à ranger, jeter, faire les valises, etc. Une fois les valises stockées, on part visiter le musée du Cable Car qui se situe non loin de là…

132

138

En sortant, on passe par Chinatown et on ira se balader - et manger - au Pier 39 (encore !) avant de rentrer à l'hôtel et attendre la navette qui nous amènera à l'aéroport…

117

Le rêve américain touche à sa fin… on est encore plein de nostalgie en regardant nos (nombreuses) photos, et on se dit tout doucement "vivement le prochain" !