Forte de ma seule et unique dernière expérience avec Burda, je me suis lancée dans un chantier beaucoup plus conséquant pour moi : une veste ! Certes, elle n'a pas de manches longues mais des macherons. Cela reste une veste quand même…

Le défi de mars des Serial défieuses était Cap ou pas Cap de coudre une veste? J'ai choisi le modèle 1F issu du Burda facile automne/hiver 2012. Cela s'est relativement bien passé car avec Burda facile, il y a des images ! Eh on, on ne se moque pas. Cela m'a beaucoup aidée et je n'ai quasiment pas lu les explications - je me la pêterai presque, mais je devrais pas. Attendez la suite pour vous moquer !…

La veste est simple. Elle possède des pinces à la taille (devant et dans le dos) cousues sur l'extérieur, cela lui donne une touche d'originalité. J'ai utilisé un molleton noir, tout douillet, et du simili cuir noir pour les mancherons.

veste

Molleton noir (Vêtement marin), simili cuir noir (MT), biais Tomary cèdre (Mamzelle Fourmi), pressions résine (ArBrinic)

veste15

veste16

La couture des mancherons au corps est masquée à l'aide d'un biais. Malgré, des explications et des images qui peuvent faire peur, la pose est très facile; et là je dois dire que j'en suis assez fière… (ça fait du bien des fois de s'autocomplimenter…).

J'ai coupé une taille 42 pour mon 40/42, et catastrophe, ça s'est avéré beaucoup trop grand - je pense même que le 40 aurait été trop grand, c'est dire... Ça baillait dans le dos, sur la poitrine, le col montait trop haut dans le cou… J'ai dû couper et recouper pour réduire de partout, j'ai dû redessiner la parmenture, etc.  Justement, parlons-en de la parmenture… Elle était aussi en simili cuir, mais une fois cousue, les larges - et souples ! - rabats du col se sont transformés en ça :

dracula

C'était pas franchement l'effet que je recherchais… J'ai donc massacré décousu la parmenture et mis en biais à cheval. Le rendu du col n'est pas hyper souple mais c'est mieux…

Je n'ai pas mis de pressions invisibles car je n'en avais pas; je les ai remplacées par des pressions en résine noir (ArBrinic) par dessus un empiècement en cuir - pour un rendu genre petite pétale de fleur, mais surtout pour consolider le tout en fait. On voit que le devant et le col sont encore trop grands, mais elle se porte quand même.

veste

Dans toute cette histoire, j'ai beaucoup galéré pour faire cette veste et elle ne me va pas trop mal. Au final, je me rends compte que mon problème n'est pas (toujours) mon manque de technique en couture, mais une mauvaise estimation de ma taille et un mauvais choix de tissus… Et là, je ne sais pas si je peux vraiment progresser… l'avenir le dira.

L'Homme m'a trouvé une ressemblance avec Dark Vador à cause des mancherons en cuir - no comment, merci chéri !

veste2

Pour voir les vestes des autres Serial défieuses, c'est par là...

serialdefieuses